Comprendre les formations de santé

Une première année commune aux étudiants de santé, la PACES (première année commune aux études de santé, niveau L1) permet d’accéder aux formations dispensées à l’université de Bordeaux.

© Lionel Lizet © Lionel Lizet

Concours d’entrée

La première année de santé s’achève par un concours très sélectif à l’issue duquel les étudiants peuvent intégrer les formations de médecine, odontologie, pharmacie et maïeutique mais également celles d’ergothérapie, masso-kinésithérapie et manipulateur électroradiologie.

Chaque étudiant peut s’inscrire à un ou plusieurs concours, sous réserve d’avoir suivi les UE spécifiques relatives à ce ou ces concours. Mais présenter plusieurs concours suppose une importante charge de travail à prendre en compte avant l’inscription.
Le concours de fin de PACES se déroule en deux phases :

  • 1ère phase, en janvier : épreuves de la fin du semestre 1 portant sur les enseignements du tronc commun.
  • 2ème phase, en mai : épreuves de la fin du semestre 2 portant sur les enseignements du tronc commun du semestre 2 et sur les enseignements spécifiques choisis.

Pour être reçu à l’un des concours choisis, il convient d’être classé dans la limite du nombre de places disponibles (numerus clausus) de la filière présentée.

Poursuite des études de santé

Les 2ème (PCEM2) et 3ème année (DCEM1) comprennent 5 UE générales et 13 UE transversales réparties sur 4 semestres. Ces années ont pour objectif d’établir un socle de connaissances fondamentales utile à une vision intégrée du fonctionnement des appareils et systèmes et de faciliter l’approche de l’enseignement par dossiers cliniques proposés en DCEM 2 et DCEM 3.

Les 4ème (DCEM2), 5ème (DCEM3) et 6ème années (DCEM4) sont composées d'UE intégrées qui durent 11 semaines. Les étudiants sont en stage hospitalier tous les matins dans la spécialité dont ils reçoivent l’enseignement théorique tous les après-midis. L’enseignement de médecine générale est intégré à ces UE. L’étudiant doit valider 4 UE sur ce modèle dans l’année pour  15 crédits ECTS chacune. Des certificats optionnels sont également proposés.

L’objectif est de donner aux étudiants une idée du contenu des spécialités pour qu’ils puissent déjà réfléchir à leur future orientation.

Car, à la fin de la 6ème année, interviennent les ECN (Épreuves classantes nationales) ; en fonction du classement obtenu, l’étudiant choisit sa spécialité et/ou la région où il effectuera son internat.

Mise à jour le 06/01/2014

Articles liés